La virtualisation est une technologie récente largement utilisée en datacenter ou dans les grands groupes. Elle offre une grande souplesse d’utilisation et la possibilité de bénéficier d’une reprise d’activité immédiate en cas de panne.

La virtualisation consiste à virtualiser une machine. Une machine virtuelle est un PC ou un serveur qui physiquement n’existe pas. C’est un fichier complexe, qu’un logiciel adapté, appelé player (ou lecteur en français) va être capable de démarrer sous forme de programme. Il est ainsi possible de faire fonctionner plusieurs machines virtuelles sur un seul serveur. On peut également les déplacer d’un serveur physique à un autre sans aucune contrainte.

De plus, le système informatique peut être réparti sur plusieurs machines virtuelles.  Ainsi, cela a l’avantage d’isoler chaque application par exemple et de réduire le risque de destruction totale des données dues à une erreur humaine ou à une introduction frauduleuse dans le système.

Les PME et TPE utilisent de plus en plus cette solution. Elle est simple à mettre en place, à utiliser et offre un confort de la gestion du système informatique. Elle est également un moyen de sauvegarde des données efficace car tous les serveurs virtuels sont sauvegardés en un seul fichier correspondant à la machine virtuelle. Cela permet de réinstaller, en quelques minutes, le système informatique.  Cela facilitera également la récupération des données telles qu’elles se trouvaient juste avant l’arrêt des machines ou le dysfonctionnement du système.

La duplication de la machine de production est un autre avantage de la virtualisation. Cela permet d’envisager des protocoles expérimentaux sur une machine de test. On peut tester le traitement d’une base de données ou l’introduction de logiciels personnalisés avant de les mettre en production. Leur déploiement dépendra de leur comportement et de sa validation.

 

Prendre contact